LES PURITAINS

LES PURITAINS

Vincenzo Bellini


TEATRO REAL - MADRID

“ Politique et passions ”

Bel canto bien sûr mais surtout mélodie et, plus nouvellement pour l’époque, expression : Les Puritains, ultime opéra de Bellini, sont l’indice de ce renversement du style de l’opéra italien dont Verdi deviendra le héraut mais qui est déjà en germe ici. La voix y est toujours sollicitée prioritairement mais elle ne l’est plus exclusivement : au-delà du chant pur, Les Puritains est un opéra romantique. Ce sera le plus grand triomphe de Bellini, créé au Théâtre Italien de Paris, où Bellini vivait depuis quelques mois, fréquentant Rossini et surtout Frédéric Chopin : l’opéra lui vaudra la Légion d’honneur. Comment aurait-il pu savoir qu’il ne lui restait plus que huit mois à vivre ? Sa mort à 34 ans, à Puteaux, reste encore aujourd’hui un mystère : a-t-il été empoisonné ? Mais par qui ? Et pourquoi ? Maria Callas, Joan Sutherland, June Anderson, toutes les plus grandes divas se sont mesurées à cet opéra, toutes ont électrisé les salles avec ces scènes folles aux vocalises meurtrières qui sont l’essence du personnage d’Elvira – et un sommet du bel canto. Ce sont pour des moments comme cela qu’on aime l’opéra ! C’est pourquoi j’ai voulu vous faire partager ce superbe spectacle madrilène, avec Diana Damrau en tête d’une distribution superlative. L’espagnol Emilio Sagi livre une mise en scène sobre et élégante de ce chef d’œuvre, que dirige avec finesse et intelligence l’excellent Evelino Pidò, un des grands maîtres du répertoire.



REPRÉSENTATION A 19H30 PRÉCISES.
OUVERTURE DES PORTES A 18H45, FERMETURE DES PORTES A 19H15.


DURÉE DU SPECTACLE

3h26 dont 1 entracte de 20 min