LE FREISCHÜTZ

LE FREISCHÜTZ

Carl Maria Von Weber


OPERA NATIONAL DE VIENNE

“ Le franc-tireur du romantisme ”

Admiré par Beethoven, Carl Maria von Weber, le cousin germain de Mozart, s’affirme avec l’incroyable triomphe de son Freischütz en ouvrant un nouveau chapitre de l’histoire de l’opéra allemand. Le Freischütz est en effet le trait d’union entre le Mozart de La Flûte enchantée et le Wagner des Vaisseau fantôme, Lohengrin, Tannhäuser ou autre Siegfried. Ce grand mélodrame romantique, qui est un hommage à la Nature, à la Nuit, à l’Amour rédempteur, introduit les signes de cet opéra allemand en devenir. C’est bien pourquoi Wagner s’en dira un admirateur passionné. Que s’est-il passé ? Tout simplement l’union d’un livret efficace et d’une musique inventive, visionnaire même, une musique dont la force théâtrale est alors inaccoutumée. Avec en particulier une scène d’anthologie de toute l’histoire de l’opéra, celle de la Gorge-aux-Loups : cris, flammes, tempête, éclairs, convulsions, rafales, déchainement du tutti : c’est un alcool fort ! Ce spectacle filmé à l’Opéra de Vienne nous plonge dans un formidable livre d’images visuelles et sonores, portées par une mise en scène originale qui inscrit l’œuvre dans les affres de la création, et dont l’orchestre et la distribution poussent les feux avec panache !



REPRÉSENTATION A 19H30 PRÉCISES.
OUVERTURE DES PORTES A 18H45, FERMETURE DES PORTES A 19H15.


DURÉE DU SPECTACLE

2h48 dont 1 entracte de 20 min