ROMEO ET JULIETTE

ROMEO ET JULIETTE

Charles Gounod


STAATSOPER DE VIENNE

“ Un impossible rêve d’amour ”

Si son Faust a conquis tous les publics, Gounod tenait, lui, Roméo et Juliette pour le meilleur de ses ouvrages lyriques. Il est vrai que, traversé d’une subtile grâce poétique, tout enfiévré aussi de verve juvénile et d’un inépuisable lyrisme mélodique, c’est un opéra qui va très loin dans la compréhension intime des rapports de l’amour et de la mort. Et si Shakespeare en demeure le fond, c’est la couleur française de cette musique qui lui donne sa caractéristique, tant dans l’orchestration aux coloris moirés que dans les airs aussi lumineux que la valse de Juliette, Je veux vivre, ou l’air exalté de Roméo, Ah lève-toi soleil ! Quatre duos d’amour, une ferveur constamment relancée, Roméo et Juliette est l’opéra de la jeunesse et de la passion. Précisément, dans cette production de l’Opéra de Vienne, c’est un « jeune » chef qui est dans la fosse, à la tête du Philharmonique de Vienne (privilège de cette maison !), un certain Plácido Domingo. Et sur scène, un couple jeune et rayonnant formé par le fameux ténor péruvien Juan Diego Florez et la nouvelle soprano russe Aida Garifullina : avec eux, vous allez être soulevés, entraînés, emportés sur ces chemins de l’amour, vous frémirez avec eux et, finalement, vous pleurerez avec eux.



REPRÉSENTATION A 19H30 PRÉCISES.
OUVERTURE DES PORTES A 18H45, FERMETURE DES PORTES A 19H15.


DURÉE DU SPECTACLE

3H08 dont 1 entracte de 20 min